Fit For Market : 300 demandes d’appui

Un an après son lancement, le programme Fit For Market (FFM) a fait l’objet de 300 demandes d’appui, qui proviennent de 30 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (voir la carte ci-dessous).

Le plus grand nombre de demandes (167 sur 300) proviennent des opérateurs ciblés prioritairement par FFM : les micros, petites et moyennes entreprises horticoles (142 demandes) et les groupements de producteurs/coopératives (25).

Les services d’appui ont envoyé 124 demandes. Il s’agit principalement des consultants et des sociétés de conseil. Les autres demandes proviennent : des associations professionnelles (37), des structures d’appui aux petits exploitants comme les ONG (22), des centres de formation (7), de groupes de travail régionaux/nationaux (2), d’organismes de certification (2).

9 demandes d’appui ont par ailleurs été reçues des autorités compétentes.

L’ensemble des demandes concerne la filière fruits et légumes et plus précisément des appuis en matière de durabilité des systèmes de production, de normes sociales, de gestion des entreprises ainsi que de mise en conformité sanitaire et phytosanitaire.